Welcome !

27.02.2017 - Une mission pas si romantique • Ft. Elya

 :: † Darah :: Zähne : East District :: Usine Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 27 Fév - 16:16
Darling you looks perfect tonight.Un mardi soir comme les autres pour Adrian, qui était à son bureau, assis sur sa chaise à roulettes, les pieds sur la table en train d’essayer de faire des origamis avec des papiers plus ou moins importants. Il pliait, dépliait et repliait ce morceau blanc, comme pour passer le temps. Sur son écran de pc ? Les instructions pour comment faire un origami bien sûr.  Même si il devait avoir au moins trois mails de Schnaps qui lui disaient de bosser et d’arrêter de faire l’andouille car il savait très bien qu’il en branlait pas une.

De ce fait, le blond entra dans le bureau d’Adrian en trombe, qui ne bougea pas d’un pouce. Il lui fit seulement un petit coucou de la main. Son supérieur soupira et jeta trois feuilles sur son bureau, exaspéré par cet énergumène. Il lui précisa juste « c’est pour maintenant, bouge toi. » avant de repartir en claquant la porte. Le vampire jeta alors son origami raté dans la poubelle et attrapa nonchalamment les feuilles qui se trouvaient sur son bureau et les lit, car tant qu’à faire.

« Localisation : Quartier Est de Darah, Usine xxxx
Précisions / Ordre : Déterminer la dangerosité de l’endroit afin d’en exécuter légalement la fermeture. Des évènements étranges se seraient produits en cet endroit la nuit dernière et ferait office de squat pour des jeunes drogués et kattita selon des témoins.
Moyens de défense autorisés : Oui, en cas d’urgence.
Agents affiliés à cette mission : Agent Strange & Volkova. »


Ni une, ni deux, ne prenant pas la peine de lire la carte qui était le restant des feuilles que lui avait donné Schnaps, il se leva d’un seul coup de sa chaise. Quelle chance, vraiment. C’était rare qu’ils n’étaient que tous les deux pour une mission. Et puis cela pourrait rattraper le temps perdu, après tout, ils n’avaient même pas pu passer la Saint Valentin ensemble. Cette mission n’aurait sûrement rien de romantique, mais il pourrait très bien lui demander de sortir après le service. Ou elle pourrait même passer chez lui et plus si affinité, hm.

Adrian n’était pas un fervent romantique, pas à 100%, mais il aurait voulu passer la Saint Valentin avec Elya, qui était pour lui non seulement sa collègue, mais aussi .. Sa partenaire ? Même lui ne savait pas, mais il faisait comme si c’était le cas, car il ne niais pas qu’il était tombé amoureux d’elle, et même si c’est interdit, il ferait tout pour qu’elle soit heureuse, peu en importe les conséquences. Car il était comme ça Adrian, il ne se prenait pas la tête, sauf pour les personnes qui lui étaient chères. Il avait l’éternité pour lui, alors autant en profiter, et si en plus le destin lui offrait son âme sœur, que demander de plus ?

C’est alors avec enthousiasme qu’il quitta son bureau pour traverser tout le bâtiment de la Red Order, car les bureaux de ceux qui étaient vampires et humains étaient séparés, allez savoir pourquoi. Il allait enfin pouvoir la revoir, il était tellement content qu’il n’entendait pas les « oh non » de ses collègues quand ils le virent passer dans les couloirs. Il savait très bien où était Elya, c’est donc pour cela qu’il entra dans son bureau, sans même frapper, se postant juste en face d’elle, le bureau les séparant, et posa, enfin claqua les feuilles de mission sur le bureau de cette dernière.

- Coucou ~ Alors, tout va bien ? Tout roules ? Cool on va pouvoir y aller alors, honey !

Un grand sourire sur son visage, la regardant dans les yeux, malgré que le sourire des collègues d’Elya soient partis en fumée alors qu’il y avait une bonne ambiance jusque là. On n’ira pas jusqu’à dire que cela avait créé un blanc dans le coin mais .. C’était clairement le cas. La plupart se demandant « Mais qu’est-ce qu’il fout là celui-là ? » ou « Oh putain encore lui, pauvre Elya. »

© 2981 12289 0
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Fév - 18:43
NOOOOOOOOOOONft. STRANGE Adrian

Elya tapota l’écran de son ordinateur sur l’endroit où était affiché l’heure, comme si elle espérait qu’en faisant ça, ça allait faire avancer le temps plus vite. Non pas parce qu’elle s’ennuyait particulièrement - il y avait plutôt une ambiance dans le bureau aujourd’hui - mais parce qu’elle avait hâte de rentrer chez elle. Bien qu’il lui restait tout de même une heure à travailler, elle ne pensait qu’à une chose: s’allonger dans son canapé avec un bon thé bien chaud, peut-être même prendre un long bain aussi, ça faisait longtemps qu’elle n’en avait pas pris un et cela lui manquait un peu.

En plus de cela, la conversation dans son bureau tournait autour de ce qu’ils allaient faire quand ils rentreraient chez eux. Certains avaient hâte d’avancer dans leur série du moment, d’autres attendaient avec impatience de retrouver leur famille et le reste réfléchissait déjà à ce qu’ils allaient bien pouvoir manger ce soir. De quoi motiver qui que ce soit à vouloir rentrer aussi.

Malheureusement, la dernière heure de travail d’Elya ne se déroula pas comme prévu. Alors que d’habitude c’était plus bavardage et triage de dossiers, un énorme problème arriva durant cette heure. Un problème du nom d’Adrian Strange.

Bien qu’Elya avait fait de son mieux pour l’éviter jusque là, ce-dernier arriva comme une fleur dans son bureau et “posa” des papiers sur son bureau. Ce qui avait tout d’un mauvais signe. Elle l’écouta néanmoins parler avec une expression froide sur son visage. “Non. Tout n’allait pas bien et non, ça ne roulait pas.” fut ce qu’elle avait eu envie de lui rétorquer mais elle se contenta plutôt de prendre ce qu’il lui avait mis sous son nez. Qui n’était rien d’autre qu’une mission. Pour maintenant. Avec Adrian. Dans le Quartier Est. Comment dire que: Non. Non. Non non non non non. NON.

- C’est une blague, j’espère ?

Sa question étant plus une question rhétorique, elle n’attendit pas de réponse et se leva immédiatement, sortant de son bureau pour se diriger vers celui de son commandant: M. Schnaps. Il ne lui restait qu’une heure, bon sang ! Elle n’allait pas partir en mission maintenant ! Elle se moquait bien d’être payé plus si elle faisait des heures supplémentaires, elle voulait rentrer. Et éviter d’avoir à travailler seule avec Adrian.

Cependant, ces protestations n’allèrent pas très loin car quelques instants après être rentrée dans le bureau de Schnaps, elle se fit renvoyer, Schnaps lui faisant clairement comprendre qu’elle n’avait pas le choix.

Énervée, elle ne regarda pas vraiment où elle allait et se cogna contre Adrian qui l’avait vraisemblablement suivi à la sortie du bureau de Schnaps. Elle le regarda avec un mélange d’énervement et de surprise puis le repoussa avec ses deux mains, jugeant qu’il était définitivement bien trop près d’elle. Elle laissa néanmoins ses mains sur son torse puis finit par attraper sa chemise, serrant ses mains en poings.

- Je te préviens. Au moindre coup foireux de ta part, je t’en colle une.

Puis, elle le relâcha et partit en trombe vers le garage. Cette soirée qui promettait pourtant d’être agréable venait de prendre un horrible tournant.

avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Sleep for today but tomorrow we fight
codage par LaxBilly
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Fév - 19:16
Darling you look perfect tonightBie que mademoiselle Volkova n’espérait pas une réponse de sa part au fait que ce soit une blague, il ne put s’en empêcher, c’était bien plus fort que lui, rien que le son de la voix de la jeune femme avait refait sa journée, et encore mieux, ils allaient maintenant partir ensemble.

- Si c’est une blague, personnellement je l’aime beaucoup !

Puis elle partit comme une fusée dans le bureau de leur supérieur, ah, une vraie pile électrique cette femme. Mais qu’est-ce qu’il l’aimait. Bien sûr il ne parlait pas que du physique, sinon ca ne serait que de l’attirance, et ce n’est pas ce qu’il ressentait. Il aimait tous les faits et gestes de celle-ci, ses qualités et ses défauts, qu’elle soit humaine et … impulsive. Elle venait déjà de ressortir du bureau de Schnaps, ce qui valut au vampire un sourire amusé, il avait eu ce qu’il voulait.

Oulah, elle s’était cognée à lui sans faire exprès. Ca aussi c’était mignon, puis elle s’énerva plus ou moins contre lui, peut-être qu’elle était contente d’être avec lui mais ne savait pas comment le montrer ? Adrian se faisait décidément pas m’al d’idées. Dont celle de regarder à droite, à gauche, avant d’attraper une des mains d’Elya pour l’embrasser doucement et la relâcher, un peu de tendresse dans ce monde de brute tout de même.

- Tu pourras même m’en coller deux si tu veux ~

Il la regarda partir avec un sourire amusé, toujours greffé au visage et la suivit, car cette fois-ci il n’avait pas trop le choix, il allaient au garage. Il n’hésita pas à aller dans l’une des voitures de fonction, puis mis ses lunettes de soleil, même si il faisait presque nuit, car il faut le dire, il se trouvait classe avec ses foutues lunettes. Il attendu tout de même que sa coéquipière entre dans la voiture avant de démarrer et de se mettre en route. Le quartier Est se trouvait à peu près à quinze minutes du Quartier Général, comme tous les autres d’ailleurs, d’où la stratégie d’avoir placé ces bâtiments au centre, à Hevana.
Et pourquoi pas faire la discussion pendant le trajet, ils avaient sûrement pas mal de choses à se dire.

- Alors, tu pensais rentrer tranquillement chez toi ... Je dirais … sous le plaid à boire quelque chose de chaud et à glander ? Si j’ai tort, tu me pinces, si j’ai raison, tu m’embrasses ~

Ben quoi ? Il n’allait pas non plus jouer aux devinettes sans rien attendre en retour, et puis les réactions qu’avait sa partenaire l’amusait et lui plaisait, donc il tentait le tout pour le tout, sans vraiment penser aux conséquences, comme d’habitude. Réfléchir après avoir agi.

Il va vraiment falloir qu’il se calme, ce vampire. Et il n’était pas en manque de sang humain ou quoi, non non ! Il était tout le temps comme ça. C’était sa nature, d’être chiant et d’emmerder son monde comme pour se distraire et occuper le temps qu’il trouvait si long.
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Fév - 21:59
helpft. STRANGE Adrian

Lorsque Adrian attrapa sa main juste avant qu’elle s’en aille et déposa un baiser dessus, Elya ne put empêcher un cri de surprise de sortir de sa bouche. D’où… D’où il osait faire ce genre de chose ? Non loin du bureau de Schnaps en plus. Est-ce qu’il était complètement dénué d’intelligence ou… ? Et puis. ARGH. Non. Il avait pas le droit de l’embrasser. C’était un vampire.

Elya rumina tout ça sur le chemin du garage, bien qu’elle aurait bien voulu lui en coller une à ce moment là, mais cette action aurait pu alerter des gens aux alentours et il valait mieux la jouer discret sur ce sujet, même si ça l’énervait énormément. Elle aurait bien aimé hurler qu’il lui tapait sur les nerfs pour qu’on s’en débarrasse une fois pour toute, mais malheureusement, en plus d’attirer des questions sur l’origine de cet énervement, cela aurait été complètement immature de sa part de se mettre à hurler au beau milieu des bureaux du Red Order. Elle n’avait pas non plus envie de perdre son boulot. Elle en avait plus besoin que qui que ce soit ici.

Elle finit néanmoins par rentrer dans la voiture, en s’asseyant à la place du co-pilote vu qu’Adrian avait directement pris le volant, ce qui l’arrangeait quand même. Elle n’avait clairement pas la tête à conduire là. Elle jeta également un regard empli de jugement quand Adrian mit ses lunettes de soleil. Pourquoi ? Juste pourquoi ?

Complètement blasé par cette situation, Elya rabaissa son siège et resta un moment à fixer le plafond de la voiture. Jusqu’à ce qu’Adrian entame un sujet de conversation. Il s’amusait à faire des devinettes sur ce qu’elle avait prévu de faire dans la soirée et honnêtement, il n’avait pas tord. Mais ce qu’il dit par la suite la refroidit complètement. Elle aurait bien aimé le contredire, mais bon, elle le connaissait plutôt bien maintenant, il s’attendait probablement à ce qu’elle l’engueule. Alors, au lieu de rendre cette soirée encore plus horrible qu’elle ne l’était, et si elle en profitait un peu pour se moquer de lui ?
Elle redressa son siège et se tourna vers lui.

- Oh bien sûr. Et comment comptes-tu garder tes yeux sur la route si on s’embrasse alors que tu conduis ?

Elle sortit ça d’un ton mi-sérieux, mi-sarcastique tout en pointant la route de la main pour illustrer son propos.

avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Sleep for today but tomorrow we fight
codage par LaxBilly
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Fév - 22:25
All I want is you.Adrian commençait à pouffer de rire, car vu la non-réaction d’Elya pour le moment, c’était réussi, soit il avait touché dans le mille, soit elle allait lui jeter quelque chose à la figure… Un truc comme ça.

Mais il ne s’attendait sûrement pas à ce qu’elle se redresse de son siège et le regarde .. mais surtout qu’elle lui dise CA. Il fronça alors les sourcils en la regardant et c’est en jetant un coup d’œil à la route qu’il comprit, ou du moins il ne savait pas si c’était le cas. Soit elle allait vraiment le faire, soit elle se foutait juste de sa gueule, ou soit les deux. Mais ce qui était sûr c’était que pour l’instant il y faisait attention à la route, tant qu’elle ne tentait rien, il allait continuer de déblatérer des conneries comme si de rien n’était. Malgré cela, le simple fait qu’elle prononce cette phrase avait fait beugué Adrian qui n’avait pas prononcé un mot depuis deux bonnes minutes.

Il allait simplement continuer à l’emmerder comme il le fait si bien. Et le fait qu’elle réponde le motivait d’autant plus.

- C’est pas comme si on allait se rouler une pelle non plus, je sais où je vais, la route est droite et il n’y a personne pour le moment.


Il haussa ensuite simplement les épaules, il allait donc se dire qu’il avait raison sur le fait qu’elle voulait simplement glander le soir, rien de plus ni moins. Mais il aurait aimé qu’elle glande aussi, enfin qu’ils glandent tous les deux devant un film sous le plaid avec une boisson chaude. Ca serait sûrement trop demandé, alors il n’en fit pas part pour le moment, peut-être allait il faire sa requête un peu plus tard, peut-être lors de la mission tiens, ou en rentrant en voiture, histoire de la prendre au dépourvu, vu que c’est lui qui conduit de toute façon.

Adrian regardait la route, tapotant ses doigts sur le volant tout en gardant une mine décontractée, car il n’y a pas à dire, avec elle, il était loin d’être stressé ou sur les nerfs. Quoi que, ça pourrait arriver mais ce n’a pas encore été le cas, ça reste à voir.

Pour ce qui est de leur relation, lui-même ne savait pas vraiment où ils en étaient, ils étaient en couple ou pas ? Lui de son côté considérait que oui vu qu’ils s’étaient embrassés. C’est juste que cette relation prenait son temps et qu’avec les lois c’était compliqué... Après, il ne savait pas ce qu’elle pensait, elle. Il lui demandera sûrement. Plus tard.
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Fév - 22:55
bitch, pleaseft. STRANGE Adrian

Sa phrase eut l’effet escomptée. Adrian fut choqué. Ou du moins, il ne prononça pas un mot pendant un bon moment, ce qui était plutôt pas mal. C’était tellement rare de voir Adrian se taire donc là, Elya jubilait intérieurement. Mais bon, tout plaisir à une fin et Adrian finit par réagir à ce qu’elle avait dit, prétextant qu’il pouvait très bien faire les deux en même, ce à quoi Elya répliqua avec un rire moqueur.

- Tu rigoles, j’espère. Rien qu’un clin d’oeil de ma part et tu te figes.

Elle ponctua sa phrase d’un magnifique hairflip puis se tourna du côté de la fenêtre, regardant à l’extérieur, un sourire moqueur sur son visage.

Bien qu’elle préférait limiter les relations avec les vampires, notamment celui là, Elya ne pouvait malheureusement pas faire l’autruche à chaque fois et les ignorer. Alors autant leur montrer qu’elle était meilleure qu’eux en ne s’énervant pas à chaque fois que l’un d’entre eux lui parlait. Et puis, même si elle n’aimait pas les vampires, se moquer d’Adrian était toujours comique à voir. Et puis, l’humour était une façon comme une autre d’appréhender une telle situation.

Cependant, si l’un de ses amis la voyait être aussi “familière” avec un vampire, elle allait clairement en pâtir. Mais le pire était s’ils apprenaient ce qu’il s’était passé avec lui. La morsure. Le baiser. Tout ça. Si Elya le pouvait, elle remonterait le temps et empêcherait cela de se passer, mais malheureusement elle ne pouvait pas et désormais, elle ne savait plus vraiment ce qu’elle devait faire. Bien entendu, elle savait que sa “relation” avec Adrian était mal et avait bien envie de s’en débarrasser, mais d’un autre côté…

Après un moment passé dans la voiture, Elya aperçut les usines se dessiner devant eux. Ils étaient bientôt arrivés. Elle relu rapidement la mission qu’on leur avait confié et espéra que cela ne prenne pas trop de temps. Après tout, c’était juste une mission de reconnaissance, il n’y avait pas besoin d’y rester pendant trois milles ans, non ?

La voiture finit par être garé non loin de l’usine en question et Elya sortit la première, examinant du regard le bâtiment après avoir fermé sa portière. Puis, plus pour être rassuré qu’autre chose, elle sortit son arme de fonction et vérifia qu’elle avait bien des munitions. Elle ne comptait pas tirer sur quelqu’un - quoique, tirer sur Adrian pourrait lui enlever pas mal de soucis - mais on ne pouvait jamais être trop prudent. Surtout dans le quartier Est.


avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Sleep for today but tomorrow we fight
codage par LaxBilly
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Fév - 23:30
All I want is you.- Pff..

Adrian pouffa de rire en l’entendant, il savait très bien qu’elle était contente de ce qu’elle avait dit, mais bon, il allait la laisser avec sa fierté à regarder dehors, lui il regarderait la route. Pendant le reste tu trajet il chantonnait des chansons de Disney, car il les avait dans la tête et qu’il aimait peut-être ça au fond.

En voyant l’usine au loin, il s’était arrêté, se garant un peu plus loin que l’usine, au cas où il y aurait des personnes à peu près intelligentes dans le Clan de l’Est qui pourraient les repérer, mais bon, c’est pas gagné, avait-il pensé. Par contre il allait moins rigoler si il voyait Billy et sa tribu débarquer pour fumer un joint ou une kattita. Ca serait problématique et Elya se mettrait à vouloir le tuer ou quelque chose du genre. Non non, ca serait pas vraiment drôle. Ce qui serait drôle par exemple ce serait de voir juste des kattita faire .. ben les kattita et attendre des « clients » là oui il se mettrait à rire et leur donnerait un bon coup de pied au cul pour qu’elles rentrent chez elles. Surtout que les humains doivent avoir froid par ce temps.

Ce qui lui fit penser qu’Elya avait son uniforme, mais juste son uniforme, enfin elle devait bien avoir des sous-vêtements.. quoi que .. il irait bien vérifier mais ce n’est pas le moment. Il lui posa alors simplement la question alors qu’ils se dirigèrent vers l’Usine.

- T’as pas froid ? Sinon je peux te réchauffer ~

Etait une manière pour lui de demander à Elya si elle voulait qu’il lui prête quelque chose pour qu’elle ait moins froid. Il n’avait pas envie qu’elle tombe malade, surtout que ça allait être la faute de Schnaps et qu’il l’aurait payé durant une semaine entière. Voire plus. On ne dirait pas comme ça mais Adrian est rancunier, voire très. Et possessif aussi, mais ça, on le savait déjà. D’ailleurs elle ne lui avait pas rendu son écharpe.

Adrian l’observa vérifier si elle avait encore des munitions. Pourquoi ? Les armes étaient toujours pleines normalement avant qu’ils aillent en mission, mais bon, il ne lui en voulait pas. Lui il se demandait bien pourquoi ils auraient à se déf- .. C’est après avoir observé les alentours, qu’il sentait que quelque chose clochait. Oui, il y avait du monde ici, il les entendait, pas parler, mais se déplacer, plus ou moins rapidement. Ils étaient deux, non, trois … cinq ? Une bande de squatteurs quoi. Mais son instinct lui disait qu’il y avait quelque chose de bien plus dangereux. Car l’odeur qui émanait de l’endroit et que seul un être surnaturel pouvait sentir de si loi n’était pas l’odeur de drogue ou de cigarettes, c’était bien l’odeur du sang. Il arrêta alors Elya dans sa course alors qu’elle allait sûrement pénétrer le bâtiment comme ça, puis attrapa la main de celle-ci. Cette fois-ci, ce n’étais pas pour un baiser, non. Il lui fit signe de se taire et lui écrivit, avec son propre doigt dans la main d’Elya tout ce qu’il pouvait percevoir jusqu’à maintenant.
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Fév - 11:17
keskilfé??ft. STRANGE Adrian

Après s’être rassurée sur l’état de son arme et le nombre de munitions, Elya la rangea soigneusement en s’assurant également qu’elle ne serait pas compliqué à prendre. Cela ne semblait pas si important que ça mais lors d’un combat, chaque secondes étaient importantes et si elle mettait plus de temps que prévu à sortir son arme, elle risquait d’en subir les conséquences. Surtout si elle se battait contre un vampire. Dans son passé, sa rapidité d’humaine lui avait déjà porté préjudice et elle en gardait désormais des cicatrices, alors bien qu’elle ne pourrait jamais égaler la rapidité d’un vampire, elle pouvait néanmoins se débarrasser de certains gestes inutiles, et prendre trop de temps à sortir son arme était l’un d’entre eux.

Puis, alors qu’Adrian et elle marchaient en direction de l’usine, le vampire lui demanda si elle souhaitait quelque chose pour la réchauffer, ce à quoi Elya réagit avec un regard blasé. D’accord, c’était une humaine et il faisait légèrement froid mais elle n’était pas en sucre non plus. Surtout qu’Elya n’était pas ce qu’on pourrait appeler une frileuse, probablement grâce au fait qu’elle n’avait pas du tout le même concept de température froide que la plupart des personnes à Darah étant donné qu’elle était habitué aux températures basses de Russie.

Alors qu’elle allait enfin pénétrer dans le bâtiment pour accomplir cette stupide mission et enfin rentrer chez elle, Adrian l’attrapa par la main. Quelque chose qui la poussa à dégager sa main rapidement, parce que franchement, ce n’était pas le moment pour ça, mais elle se stoppa au dernier moment quand elle aperçut le visage sérieux d’Adrian et qu’il lui fit signe de se taire. Ce comportement ne présageait rien de bon. Puis, Adrian se mit à passer son doigt sur la paume de sa main, ce qui provoqua de léger frissons chez Elya. Mais qu’est-ce qu’il faisait ? La sensation - et la situation - était tellement étrange qu’Elya dû se mordre la lèvre pour ne pas se mettre à rire. Elle avait conscience que quelque chose n’allait pas mais ça la chatouillait plus qu’autre chose. Et en plus de cela, la situation faisait qu’elle devait être étonnamment proche d’Adrian, ce qui n’allait pas du tout. Bien qu’Elya ne pouvait généralement pas le voir en peinture, elle ne pouvait pas complètement nier que la présence d’Adrian aussi proche d’elle la laissait indifférente.

De ce fait, Elya ne comprit pas vraiment ce qu’Adrian essayait de lui dire, mais elle saisit tout de même les grandes lignes vu la façon dont Adrian se comportait. Quelque chose n’allait pas et cela pouvait être dangereux. Par conséquent, Elya sortit de nouveau son arme et en enleva le cran de sûreté puis, elle regarda Adrian, lui pointa son arme puis montra l’usine, avec un air déterminé. Ce n’était pas très claire de qui agissait en ce moment là entre Elya la chasseuse ou bien Elya l’agent, mais en tout cas, elle était déterminée à stopper ce qu’il se passait dans cette usine, surtout si un humain était en danger.

Elle s’écarta donc d’Adrian et s’approcha discrètement du bâtiment, repérant une entrée un peu plus dissimulée que la porte principale. Elle se posta alors devant cette porte et tenta d’écouter ce qu’il se passait à l’intérieur, prête à tirer aux moindres soucis. Cependant, elle n’entendit aucune personne parler. Elle se tourna donc vers Adrian et lui fit signe d’être aux aguets, puis elle ouvrit lentement la porte et se glissa dans la petite ouverture qu’elle venait de faire.


avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Sleep for today but tomorrow we fight
codage par LaxBilly
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Fév - 11:50
Une situation compliquée.Adrian avait bien vu qu’Elya ne comprenait quasiment rien à ce qu’il était en train d’écrire dans la paume de la main de celle-ci, et qu’elle se retenait même de rire ou sourire, quelque chose comme ça vu le visage qu’elle faisait. Bon, tant pis, il espérait juste qu’elle avait compris au moins que cet endroit était plus dangereux que prévu et qu’ils n’allaient pas rentrer tout de suite. Et alors qu’il tenait toujours la main d’Elya dans la sienne, il se rendu compte lui aussi de la proximité qu’ils avaient, ce qui valu que le regard émeraude d’Adrian se plonge dans celui d’Elya quelques secondes avant qu’il ne la lâche et qu’elle aille par elle-même se rendre dans le bâtiment par une petite porte discrète.

Puis, plus aucun bruit, rien. L’odeur du sang était encore présente mais les bruits de voix s’étaient évanouis, comme si elles n’avaient jamais été là. Et il ne ressentait plus aucune présence pour le moment. Il espérait juste que ce ne soit pas un piège. Il n’était pas vraiment pieux, mais une petite prière pour ce moment là n’aurait pas été trop demandée. Il voulait éviter qu’ils ne se retrouvent en charpie. Non pas qu’Adrian soit trop faible ni Elya, mais ils n’étaient pas des super héros, il aurait juste fallu que les vampires soient plus âgés qu’Adrian et c’était foutu. Mais bon, rien que de trouver des vampires plus âgés qu’Adrian était assez rare.

Il rejoignit alors Elya, mais beaucoup plus serein cette fois, et il était quasi-sûr qu’ils allaient pouvoir parler à haute voix cette fois-ci. Il entra alors sans discrétion dans le bâtiment.

- Ils sont partis..

Adrian haussa les épaules et passa devant sa coéquipière et observa le bâtiment, l’odeur du sang étant encore plus présente, se faisant plus forte. Ils devaient approcher du buffet sûrement. Il marcha alors, sur les débris de verre, la poussière, les quelques tâches de sang... Sans compter les fenêtres qui étaient dégueulasses et/ou pétées. Puis il regarda au sol, dans un petit coin de la pièce principale et... Oh, voilà donc le buffet.

Ce n’était vraiment pas beau à voir, un corps, déchiqueté de toute part, gisait sur le sol, enfin, quelques morceaux du moins. Ils ne s’étaient pas contentés de seulement boire le sang de la victime, ils aimaient s’amuser aussi apparemment. Mais ça donna au moins à Adrian une idée sur ce quoi ils allaient tomber, et ça ne lui plaisait pas vraiment, voire pas du tout. Mais il fit comme si de rien n’était, se tournant vers Elya alors qu’il était en train d’explorer une sorte de petite pièce adjacente à la principale, une sorte de bureau.

- Je te présente notre nouvelle maison honey, ça te plait ? On emménage demain ~
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Fév - 13:47
keskilfé??ft. STRANGE Adrian

En rentrant dans le bâtiment, Elya n’aperçut personne, mais cela ne l’empêcha pas de rester encore sur ses gardes. Quelque chose que son coéquipier ne prit pas la peine de faire. Alors qu’il avait été celui qui lui avait fait signe que cet endroit pouvait être dangereux en premier lieu, il agissait désormais comme s’il était à la plage, la rejoignant avec aucun concept de discrétion. Puis il lui annonça que ceux qui avaient été ici étaient désormais partis, néanmoins, ce n’était pas ce genre d’annonce qui allait rassurer Elya. Même s’ils étaient partis, l’endroit pouvait encore être dangereux.

De ce fait, elle observa l’endroit avec beaucoup d’attention, essayant de repérer ce qu’il y aurait bien pu se passer ici. L’endroit correspondait parfaitement à l’idée d’un squat, différentes bouteilles en verre qui avaient contenu jadis de l’alcool pouvaient être trouvées sur le sol, plus ou moins en bon état. Elle pouvait également apercevoir des mégots de cigarettes ainsi que… ce qu’elle identifia comme des capotes usagées. Parfait. Puis, au milieu de tout ça, il y avait des traces de sang. Des tâches dont elle suivit la trace lentement, son arme toujours prête à être utilisée.

Puis, ce fut à ce moment qu’elle l’aperçut. Le corps. Enfin. Ce qu’il en restait. La scène n’était vraiment pas belle à voir. Le cadavre avait complètement été déchiqueté, rendant compliqué toute identification. Elya ne put s’empêcher d’imaginer la douleur que cette personne avait dû subir avant de rendre son dernier souffle, surtout si celle-ci avait été encore en vie pendant que le coupable l’avait entaillé de toute part.

D’un coup, cette simple mission de reconnaissance venait de devenir une enquête de meurtre. La question qui se posait maintenant était: la victime était-elle un humain ou un vampire ? Quelque chose qu’elle ne pouvait clairement pas juger à vue d’oeil, mais cependant, il y avait quelqu’un ici qui pouvait le déterminer. Enfin… Si ce quelqu’un pouvait rester sérieux deux minutes. Adrian était déjà en train de faire des projets d’emménagement, ce qui eu l’effet de faire grincer les dents d’Elya.

- Ta gueule, Adrian. Tu ne peux pas être sérieux deux minutes ou c’est trop demandé ?

Elle montra le cadavre à Adrian.

- On a un meurtre sur nos bras maintenant, alors au lieu de faire je ne sais quoi, pourrais-tu au moins identifier la victime ? Si c’est un vampire ou non ?

Surtout que si c’était un vampire, elle n’aurait pas vraiment besoin de bosser sur cette enquête. Ou du moins, d’autres collègues seront impliqués.

Cependant, quelque chose vint perturber le début de cette enquête. Quelque chose qui ressemblait au son d’une barre de fer tombant au sol venait de se faire entendre non loin de l’endroit où ils se trouvaient, et immédiatement, Elya releva son arme, en direction de l’origine du bruit, marchant lentement et analysant rapidement les différentes pièces qu’elle rencontrait sur son chemin.


avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Sleep for today but tomorrow we fight
codage par LaxBilly
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Wars :: † Darah :: Zähne : East District :: Usine-